(auto)biographie 9

2000, un nouveau siècle. Encore et toujours des nouveaux projets — de nouvelles confrontations.
C’est très naturellement que je commence à travailler avec des chorégraphes comme Cécile Borne ou Georges Apaix, mais aussi des compagnies de Théâtre comme “Les Archarnés” de Mohamed Rouabbhi, Irakli.
De plus en plus à l’aise à la frontière des choses, j’aime passer d’un ensemble de musique contemporaines comme Ars Nova, à des performances en compagnie de slamers comme D’ ou Dgiz. Parallèlement de nouveaux groupes font appels à mes services : j’intègre le groupe ”L’amour” d’Alex Grillo ; le nouveau quartet de Sylvain Kassap, « Boat » ; le nouveau Nonet de Denis Colin. Je fais également une rencontre inattendue via les frères Molard, avec l’univers de la musique bretonne (je participe à leur projet “Bal Tribal”). A cette occasion je renoue avec un élément musical que je n’ai jamais perdu de vue dans la pratique de l’improvisation, mais que j’ai expérimenté d’une autre manière : le groove, la transe, toutes ces notions rythmiques centrales dans le jazz de mes débuts.
bio9
bal tribal

Préc. / Page 9 / suiv. / fin

Défiler vers le haut