(auto)biographie 3

1983, la politique est à la rigueur… C’est l’heure des premières rencontres. Marie-Ange Martin, avec qui nous créons le premier et unique groupe de femme auquel j’ai participé jusqu’à présent : “Ladies First” avec Micheline Pelzer et Dominique Borker.
bio3
avec johnny Griffin
Le jour de mes 20 ans, je joue avec ce groupe au Petit Opportun, club parisien dans lequel je passerai de nombreuses nuits à accompagner des musiciens français comme Alain Jean-Marie, André Villéger, ou encore Gérard Badini (qui m’engage dans son orchestre “Swing Machine”), mais aussi des musiciens américains de passage à Paris — Slide Hampton, Art Farmer, Johnny Griffin, Lee Konitz (avec qui je vais enregistrer mon tout premier disque — pas mal pour un début non ?).

Je fais rapidement partie des contrebassistes qu’on appelle pour jouer les standards ici et là. Ici et là c’est surtout à Paris dans les nombreux clubs de l’époque : le Sunset, le Magnetic Terrasse, le Furstenberg, le Montana, le Caveau de la Huchette…

Les endroits ne manquent pas — ni pour jouer ni pour écouter les copains.

Préc. / Page 3 / suiv. / fin

Défiler vers le haut